Photo Devert Reims neuf et occasion - Photo numérique & argentique - Labo - Phox

NOUVEAUX SUPER-TÉLÉOBJECTIFS AF-S NIKKOR 600MM F/4E FL ED VR ET AF-S NIKKOR 500MM F/4E FL ED VR

NIKON ALLÈGE L’ÉQUIPEMENT DES PHOTOGRAPHES EN LANÇANT LES NOUVEAUX SUPER-TÉLÉOBJECTIFS AF-S NIKKOR 600MM F/4E FL ED VR ET AF-S NIKKOR 500MM F/4E FL ED VR

Nikon annonce aujourd’hui le lancement des deux nouveaux super-téléobjectifs professionnels les plus légers de leur catégorie : l’AF-S NIKKOR 600mm f/4E FL ED VR et l’AF-S NIKKOR 500mm f/4E FL ED VR¹.

Ces nouveaux super-téléobjectifs Nikon sont des versions améliorées de modèles déjà renommés, tant en termes de performances que de poids. Le nouveau modèle 500mm f/4E est 20 % plus léger que son prédécesseur, tandis que le nouveau 600mm f/4E affiche un poids 25 % inférieur.

L’optique de ces deux modèles a été entièrement repensée : les lentilles légères en fluorine, celles en verre ED, le traitement nanocristal et le boîtier en alliage de magnésium sont autant d’éléments qui ont contribué à un allègement considérable. Parallèlement, les objectifs renferment des technologies inédites. Ils sont notamment dotés d’un diaphragme électromagnétique qui garantit des expositions stables et plus précises lors de prises de vue en rafale, une fonction particulièrement appréciable pour quiconque photographie des scènes de sport fugaces. Chaque objectif intègre la toute dernière technologie de réduction de vibration (VR) de Nikon, qui permet de gagner quatre vitesses d’obturation et inclut un mode SPORT idéal en plein cœur de l’action. Parmi les autres fonctionnalités introduites, notons également le collier de fixation sur trépied pivotant avec une encoche de sécurité Kensington et des roulements inédits spécialement conçus pour basculer aisément entre les compositions. De plus, les deux objectifs sont revêtus du traitement au fluor exclusif de Nikon, qui offre une protection contre la poussière, les taches et l’humidité.

Zurab Kiknadze, chef de produit pour les objectifs, les accessoires &et les logiciels chez Nikon Europe, affirme : « ces tout nouveaux systèmes optiques NIKKOR relèvent l’un des principaux défis liés aux super-téléobjectifs : le poids. Intégrant une nouvelle construction optique et des technologies avancées, ils sont considérablement plus légers tout en offrant des performances optimisées. Leur conception légère fait toute la différence sur le terrain : les tensions exercées sur le corps sont réduites et la prise en main est plus équilibrée. »

Équilibre rétabli

Quiconque a déjà passé du temps sur le terrain avec un super-téléobjectif encombrant sait que chaque gramme compte et que la vitesse constitue un réel atout. La conception légère de ces nouveaux objectifs, obtenue grâce aux lentilles en fluorine, ne se fait pas au détriment de la qualité d’image. Pesant environ 3090 grammes, le nouvel objectif de 500 mm s’est allégé de 790 grammes par rapport à son prédécesseur et il est moins lourd que le modèle 200-400mm f/4 VR II actuellement commercialisé. Le modèle de 600 mm pèse environ 3810 grammes, soit 1250 grammes de moins que le modèle antérieur. Si elles sont le secret de la diminution du poids de ces objectifs à l’avant, les lentilles en fluorine contribuent également à l’amélioration des performances optiques. Associées à l’ouverture lumineuse maximale de f/4 et au puissant système de réduction de vibration de Nikon, elles garantissent une clarté et une précision optimales. Ces deux objectifs disposent donc de deux atouts qui sauront séduire les photographes sportifs et animaliers : une réduction significative du poids et l’augmentation des possibilités de prise de vue.

Stabilité et fiabilité

Un éventail de fonctionnalités inédites assurent la stabilité exceptionnelle de ces objectifs Nikon de 500 et 600 mm. La dernière génération de la technologie de réduction de vibration de Nikon permet de gagner quatre vitesses d’obturation et ainsi de réduire le flou provoqué par le bougé d’appareil. La réduction de vibration fonctionne sans bruit et les deux objectifs intègrent un mode SPORT ainsi qu’une fonction de détection automatique du trépied. Conçu pour fournir une image stable dans le viseur lors de prises de vue de mouvements très rapides, le mode SPORT offre une excellente cadence en rafale et un temps de réponse au déclenchement minime, très proches de ceux obtenus sans réduction de vibration. Les objectifs sont dotés d’un diaphragme électromagnétique. Ce mécanisme spécial améliore l’AF avec suivi et renforce la stabilité du contrôle de l’exposition automatique, en particulier lors de prises de vue à des cadences élevées.

Mise au point rapide

Le moteur ondulatoire silencieux (SWM) Nikon offre un autofocus ultrasilencieux et ultrarapide, avec basculement instantané vers une mise au point manuelle. Deux modes de mise au point automatique viennent s’ajouter au mode manuel : A/M pour un autofocus prioritaire, même si la bague de mise au point est utilisée, et M/A pour basculer instantanément du mode autofocus au mode manuel dans n’importe quel mode AF. Une nouvelle limite de mise en point permet aux photographes de restreindre la zone de mise au point afin de verrouiller encore plus rapidement le sujet. Le commutateur présente deux positions : « FULL » et « ∞ - 10 m » sur l’objectif de 600 mm et « FULL » et « ∞ - 8 m » sur le modèle de 500 mm. De plus, la distance minimale de mise au point est désormais abaissée à 3,6 m sur l’objectif de 500 mm et à 4,4 m sur celui de 600 mm.

Performances optiques améliorées

Chaque objectif intègre une optique entièrement redessinée avec 16 lentilles réparties en 12 groupes. L’objectif de 600 mm comprend quatre lentilles en verre ED (à dispersion ultra-faible) et celui de 500 mm en compte trois. Pour chaque modèle, un traitement nanocristal et deux lentilles en fluorine viennent s’ajouter. L’ensemble contribue ainsi à limiter les aberrations chromatiques, ainsi qu’à mieux contrôler les lumières parasites et les images fantômes. En outre, le diaphragme circulaire à neuf lamelles restitue un rendu naturel pour les zones de mise au point, tout en offrant une séparation claire entre le sujet et l’arrière-plan.

Amélioration de l’ergonomie

Plusieurs améliorations ergonomiques contribuent à une prise en main plus équilibrée de ces objectifs. Les nouvelles lentilles en fluorine ne servent pas seulement à réduire le poids global : elles allègent la section avant de chaque objectif et déplacent son centre de gravité vers l’arrière, afin de garantir une utilisation plus stable.

Les objectifs sont dotés d’un collier de fixation sur trépied avec des roulements entièrement repensés pour passer plus aisément de la position horizontale à la position verticale. Pour un transport facilité, la fixation pour trépied a été rapprochée de l’arrière, ce qui permet aussi de retourner facilement le parasoleil monobloc. En outre, le collier pour monopode fourni avec chaque modèle garantit une stabilité accrue pour les prises de vue sur un monopode. Les deux objectifs affichent le même diamètre de fixation pour filtre de 40,5 mm pour un chargement instantané.

Des indispensables

Que la prise de vue concerne des sports mécaniques ou sur un terrain, des gros gibiers ou des petits oiseaux, ces objectifs couvrent de grandes distances, sont performants dans pratiquement toutes les conditions d’éclairage et produisent des images avec une netteté et un contraste remarquables. La photographie d’animaux sauvages et d’activités sportives étant souvent synonyme de conditions difficiles, les modèles 500 et 600 mm intègrent une lentille de protection en verre traitée à l’avant. Ce traitement offre une protection contre la poussière, les taches et l’humidité, tout en facilitant le nettoyage du verre sans en abîmer la surface. Ajoutez à cela une construction robuste et un verrou Kensington sur le collier de fixation sur trépied, et ces objectifs sont parés pour affronter les conditions les plus rigoureuses dans le cadre d’une utilisation professionnelle.

Accessoires

Les objectifs AF-S NIKKOR 600mm f/4 E FL ED VR et AF-S NIKKOR 500mm f/4 E FL ED VR sont compatibles avec une vaste gamme de téléconvertisseurs AF-I/AF-S, jusqu’à la gamme TC-20E, ce qui permet une mise au point automatique lorsqu’un boîtier compatible avec l’ouverture f/8 est monté. Les deux objectifs sont également compatibles avec le nouveau filtre polarisant circulaire C-PL405 (en option) qui intègre une molette pour un pivotement plus facile après insertion dans l’objectif.

En outre, Nikon lance deux nouvelles valises de transport. Le modèle CT-505 est conçu pour l’objectif de 500 mm tandis que le modèle CT-608 protège l’objectif de 600 mm. Ces deux valises robustes et légères sont dotées d’une poignée pliable pour un empilement aisé et d’un compartiment supplémentaire pour le rangement des filtres et des téléconvertisseurs.

Pour finir, l’objectif 600 mm inclut le nouveau parasoleil monobloc HK-40 et l’objectif 500 mm est fourni avec le modèle HK-34 existant. Les deux super-téléobjectifs sont également livrés avec d’autres accessoires, notamment le collier de fixation pour monopode Nikon, un filtre NC à chargement instantané de 40,5 mm, un bouchon avant emboîtable et la courroie LN-2.